Les aliments

Votre alimentation doit être complète, variée avec des apports quotidiens en :
  • glucides : sucres, ils participent à l’apport en énergie Il peut s’agir de sucre simple comme celui des fruits par exemple ou de sucres complexes comme l’amidon du pain. lipides : corps gras, ils participent de façon importante à l’apport en énergie. -protides : viandes, poissons, œufs, ce sont des matériaux de base pour les muscles, qu’ils ne pourront utiliser que si l’apport en énergie est suffisant.
  • vitamines : certaines sont solubles dans l’eau (groupe B, vitamine C, biotine) ; d’autres sont solubles dans les graisses comme les vitamines A, D,E,K : ce sont dans les graisses qu’on les rencontrera.
  • électrolytes : calcium (par les produits laitiers essentiellement), sodium, potassium, magnésium chlorures, sulfates… Le calcium est nécessaire pour les os Sa fonction au niveau cardiaque est également importante .Un équilibre sur ce point se fera avec le sodium, Le potassium est très important pour le fonctionnement du muscle cardiaque, Le magnesium contribue entre autres au bon équilibre du système nerveux, Un équilibre très précis existe entre tous ces matériaux avec le but supplémentaire de maintenir à un bon degré d’acidité le plasma sanguin.
  • oligo-éléments : éléments minéraux présents dans l’organisme en très faibles quantités mais indispensables pour une activité correcte des enzymes.
    Citons les plus importants :
    • le chrome, qui agit pour un fonctionnement correct de l’insuline,
    • le zinc, indispensable pour activer le système immunitaire,
    • le cuivre entrant dans la composition de certaines enzymes (SOD cuivre/zinc dépendantes),
    • le fer, participant à la formation de l’hémoglobine, -le sélénium, important tant dans le métabolisme des graisses et des protéines que dans la protection contre les radicaux libres,
    • l’iode, indispensable à la synthèse des hormones thyroïdiennes,
    • le fluor qui contribue à protéger le capital dentaire et osseux et dentaire,
    Leur apport doit être correct . L’ensemble de ces éléments se retrouveront dans les viandes, les poissons, coquillages, céréales, légumes secs... Zinc, sélénium, chrome sont très importants et leurs apports doivent être satisfaits dans des proportions connues des nutritionnistes.
    Attention Le lithium dont on a parlé plus haut est un oligo-éléments aux vertus thérapeutiques dans certains cas très précis seulement. Il ne peut être dans ses emplois, assimilé aux autres oligo-éléments du fait d’une certaine toxicité et qu’il n’est pas reconnu comme élément indispensable au fonctionnement de certaines enzymes.
  • Fibres : partie des aliments non digérée nécessaire au bon fonctionnement intestinal.
  • eau : sans laquelle la catastrophique déshydratation apparaît.  

D’une façon générale :

  • Prenez de petites bouchées cela est moins fatigant.
  • Vous pouvez utiliser avec précaution une paille pour les liquides, ceux-ci ne devant pas arriver trop vite dans la bouche.
  • Dissociez solides et liquides.
  • Ainsi dans une soupe comportant des morceaux solides, vous avez intérêt à absorber ces derniers  séparément de la phase liquide.
  • Par exemple prenez une cuillerée de bouillon puis une cuillerée des légumes solides.
  • Modifiez la texture des aliments par mixage et addition de crème, d’huile, crème de céréale, mayonnaise.
  • Modifiez la texture des liquides, eau gélifiée par exemple .

Vous éviterez :
  • les aliments secs ou en grain, le riz, le couscous, le blé, la semoule, le maïs, petits pois,
  • les aliments épicés, acides (cornichons par exemple),
  • un pain trop mou comme cela arrive quelquefois si l’humidité atmosphérique est importante,
  • les biscuits secs friables avec des graines de sésame ou autres,
  • la viande ou le poisson fibreux (certaines viandes de pot au feu),
  • des fruits difficiles à peler ou trop fibreux (ananas, oranges, melon d’eau),
  • des légumes fibreux insuffisamment cuits,
  • les œufs frits,
  • les fromages à pâte cuite souvent collants ainsi que les fromages de chèvre pour les mêmes raisons.

Vous accorderez préférence:

- aux légumes en purées onctueuses :pommes de terre ou de légumes,
  • le chou vert mérite aussi attention du fait de sa richesse en acide folique (vitamine B9). Peu d’aliments comme le chou vert et le chou de Bruxelles ont cette particularité de contenir de la vitamine B9 et la vitamine K,
  • les petits pois écrasés riches en vitamine A,
  • les haricots verts apporteront du carotène,
  • les épinards eux aussi riches en carotène, en vitamine B9 et apportant beaucoup de fibres,
  • toutes les salades, riches en vitamine K (les pissenlits pas toujours faciles à absorber sont de bons désinfectants urinaires protégeant des cystites),
  • le céleri apportera  beaucoup de fibres et pourra être utilisé comme condiment.
  • les oignons et l’ail accompagneront les plats en apportant des éléments actifs et désinfectants au niveau de l’intestin,
  • les pâtes avec beurre et fromages fondus,
  • les féculents réduits en purée onctueuse, les lentilles ,les pois cassés, les haricots secs réduits en purée ; ils  seront de bons apports en potassium (important pour le tonus cardiaque), en vitamines du groupe B (nécessaires pour assimiler les aliments), en Zinc et oligo-éléments divers,
  • les céréales riches en vitamine E,
  • les champignons de Paris, girolles, cèpes apporteront des vitamines du groupe B,
  • légumes et fruits rouges : potirons, carottes, choux rouge, tomates,   cerises, ,melons, abricots apporteront beaucoup de carotène (pro vitamine A) et des éléments actifs protégeant les vaisseau sanguins.

- aux  poissons en s’assurant qu’il n’y a pas d’arêtes : saumon, sardines, thon, truite,  apporteront du zinc ; cabillaud, maquereau, hareng seront un apport intéressant en phosphore, mais également :
  • les quenelles au poisson de bonne qualité seront de consommation agréable à condition d’être bien faites pour ne pas être collantes. Leur apport en acides gras insaturés, zinc, sélénium, certaines vitamines, phosphore en font des aliments intéressants,
  • les crustacés mayonnaise seront un excellent apport en phosphore et oligo-éléments (cuivre, zinc)
  • les huîtres sont un excellent met capable d’apporter de façon significative des oligo-éléments, zinc, sélénium, essentiels en tant que protecteur du stress oxydatif et acteur de la lutte anti infectieuse. Elles apporteront aussi de la vitamine B12. On évitera d’ajouter du citron ou du vinaigre pour ne pas irriter et pour protéger l’apport en B12.

- aux œufs (brouillés, pochés, en omelette, mayonnaise ).
- aux viandes tendres (volaille) accompagnée d’un bouillon, seront préférées aux viandes fibreuses (type pot au feu),
  • le foie de veau rosé apporte beaucoup de vitamines, la plupart des vitamines du groupe B( B1,B2,B5,,B6,PP,vitamine H ou Biotine…)
  • les hachis de viande, boudin et pommes fruits, sont faciles à manger, avec un apport en fer non négligeable.
Attention : l’apport en fer est à surveiller et ne doit pas être trop important, en raison de sa participation dans le stress oxydatif.- aux  potages en crème ou en purée qui peuvent être enrichis de viande hachée, d’extrait de viande, de compléments alimentaires dont le goût n’est pas toujours très agréable car ils contiennent souvent des protéines dont il est difficile de masquer le goût.

- aux  fromages sans réserve. Lorsqu’ils sont frais - blancs avec sucre et crème, yaourt sucré avec confiture -  ils sont  faciles à manger, les ajouts dont ils peuvent être l’objet sont également intéressants.
aux  beurres
  • les huiles, margarines apporteront les vitamines A,D,E.
  • les beurres sont riches en bêta carotène.
- aux  desserts sous forme de compotes :
  • les yaourts au lait de vache seront préférés à ceux au lait de soja,
  • les gelées et confitures, en se méfiant des fruits à grains(fraises, figues, myrtilles…)sont faciles à avaler.
  • glaces et sorbets,
  • crèmes glacées,
  • crème anglaise, crème chocolat apportant du magnésium,
  • mousse au chocolat,
  • crème brûlée,
  • flans.
- aux  fruits mous :
  • les bananes (riche en potassium, carotène) écrasées avec un jus d’orange, apportant la vitamine C,constitue un excellent dessert vitaminé reconstituant.
  • les jus de tomates, de fruits ou de légumes apporteront la vitamine K.
  • les avocats, intéressant pour leur richesse en potassium et vitamine A, dont l’utilisation est plus fréquemment en entrée avec des crevettes, du crabe… et une sauce mayonnaise.
- aux  boissons glacées et douces : elles doivent être abondantes afin de prévenir la constipation. les boissons glacées sont souvent mieux tolérées. Il s’agira :
  • d’eau plate, ou eau moyennement pétillante, souvent préférée
  • d’eau gélifiée (pour 1litre d’eau, ramollir dans un bol d’eau froide 8 feuilles de gélatine du commerce, faire tiédir un litre d’eau moins le contenu du bol, verser le mélange gélatiné dans l’eau chaude, parfumer avec un sirop au choix, conserver au frais)
  • de vin en quantité modérée
  • de jus de fruits
  • de thé
  • de café
  • de lait ou de boissons lactées.
Pensez toujours à l’importance :
  • de l’apport en fibres par les légumes même fibreux mais bien cuits ou en purée, ce qui permet de lutter contre la si fréquente constipation
  • de l’apport en fruits pour les vitamines.
- Pensez à employer les épices qui seront de bons et variés modificateurs du goût.
On évitera les épices irritantes (poivre en trop grande quantité, piment bien sûr).
En revanche on peut utiliser le « bouquet garni » thym/laurier, mais aussi -le paprika ,
  • le safran (qui a l’inconvénient d’être cher), très agréable d’emploi avec des blancs de poulet en l’incorporant dans un peu de crème ,
  • la sauge se mariant bien avec la viande de porc ,
  • l’anis étoilé encore appelé badiane qui est un désinfectant intestinal,Il apporte une légèreté aux plats.
  • on réservera une place de choix au persil très riche en potassium, carotène, vitamine C. On utilisera de préférence le persil plat.
Afin d’éviter les brins de romarin ou de thym susceptibles d’être irritant pour la gorge, on  placera les épices au milieu de la préparation, enfermées dans un nouet de gaze ou dans des petites boites métalliques à trous réservées à cet effet et qu’on trouve dans les magasins vendant des ustensiles de cuisine.ATTENTION : les compléments alimentaires présentés souvent en briquettes de 200 à 400ml doivent être consommés dans la journée. Entre deux prises, ils seront remis au frigidaire.
Il existe plusieurs parfums, vous pouvez varier. Ils sont remboursés à 100% et peuvent vous être livrés par des prestataires.
Ils ne remplacent pas un repas et seront pris entre les repas.
Vous pouvez trouver en pharmacie :
  • La gelée royale riche en vitamines du groupe B et en minéraux,
  • le pollen présentant les mêmes particularités vitaminiques.