La posture

position verticale assise, on ne mange pas couché. Si la situation l’impose il faut mettre le patient en position assise dans son lit
tête droite le dos appuyé au dossier, menton sur la poitrine
Si une personne vous assiste pour la prise de nourriture, elle se placera à votre droite ou votre gauche selon ses pratiques habituelles et vous présentera les bouchées de façon droite sans que vous ayez à tourner la tête.

Il est important que la personne qui aide ait une bonne connaissance de la maladie et puisse l’appréhender sereinement. Dans le cas contraire une information doit être faite.

Cette aide demande du temps !

Le refus de la prise de nourriture doit être compris dans son vrai sens -celui d'une grande fatigue- et non comme un jugement de valeur devant la qualité du plat proposé.