Vie quotidienne

La SLA, par les handicaps qu’elle génère, va impliquer des modifications profondes - au plan pratique - dans la vie de tous les jours.
Les gestes et attitudes courantes, notablement modifiés dans leur possibilité traditionnelle d’exécution, vont demander une adaptation systématique à des situations nouvelles et inattendues.
L’objectif sera toujours dans l’optique double de sécurité et d’économie du geste dans le but d’éviter la fatigue, dont on ne rappellera jamais assez l’effet délétère.
Vous, patient, avez souvent réglé des problèmes en faisant appel à votre imagination et créativité.
Vous trouverez une rubrique « RUSES» qui consigne certains aspects, certaines « trouvailles » pour contourner une difficulté .

LES TECHNIQUES DU BIEN-ETRE

Toutes les techniques qui suivent peuvent être pratiquées selon vos goûts, c'est-à-dire dans une ambiance avec un fond musical de votre choix ou dans le silence.
La massothérapieLa massothérapie peut apporter beaucoup de bien être toujours par le processus de relaxation des muscles réchauffés avec l’aide d’une huile lubrifiante et relaxante.
Le massage fait appel à la caresse, au pétrissage, à l’apposition appuyée de doigts et de la paume des mains sur certains muscles, ligaments, tendons.
De plus cela améliore la circulation, facilite le retour veineux et limite les oedèmes.
Au niveau du visage, les massages apportent un très réel effet relaxant, par exemple :
  • paumes sur les yeux, pour profiter de l’effet bénéfique de la chaleur sur les sinus frontaux juste au-dessus des yeux,
  • massages avec les doigts sur les tempes, le long du nez,
  • des pétrissages au niveau des oreilles ont un effet très apaisant,
  • des massages le long du cou et latéralement à la base de la tête peuvent faciliter la détente et l’endormissement.
Les massages des extrémités (mains, pieds), en les pratiquant depuis les extrémités vers le haut du corps, afin de permettre au sang de mieux remonter par les veines vers le cœur, sont aussi très agréables.
La réflexologieLa réflexologie repose sur l’effet relaxant des pressions exercées avec le bout des doigts sur des points réflexes situés sur les pieds et les mains, points qui correspondent à des organes ou à des fonctions organiques. Ces massages se feront toujours dans le même sens à savoir en direction du cœur.
Cette technique a été utilisée chez les malades atteints de Sclérose en Plaques avec un groupe contrôle. Il a été observé chez les patients traités une diminution de l’engourdissement et des spasmes musculaires, effet qui s’est prolongé 3 mois après l’arrêt du traitement.
L’aromathérapieL’aromathérapie procède toujours de l’effet relaxant du massage avec des huiles essentielles.
Les huiles essentielles ne sont pas des corps gras.
Elles sont obtenues par distillation de la plante entière ou certaines parties seulement.
Cette technique permet de récupérer la sécrétion naturelle du végétal.
Certaines de ces huiles auront des propriétés désinfectantes tandis que d’autres seront sédatives.
Le shiatsuc’est une technique japonaise s’appuyant sur l’effet relaxant de l’apposition avec pression des doigts, des pouces, des mains sur des points spécifiques du corps.
C’est une discipline énergétique. Les points spécifiques sont situés le long des méridiens d’acupuncture.
Cette technique améliore la souplesse du tissu musculaire en facilitant le fonctionnement harmonieux du système nerveux.
La circulation sanguine et de la lymphe sont stimulées.
Il s’agit très exactement d’une technique de bien-être qui est souvent associée au yoga ou au qi-qong.
La balnéothérapieLa balnéothérapie a souvent un réel effet relaxant, amenant vos muscles à se détendre par l’effet de la chaleur.
Cela conduit ainsi à une possibilité de mobilisation accrue, d’autant que le poids de votre corps est en partie porté par l’eau.
Vous pouvez réaliser sans fatigue quelques mouvements d’entretien bénéfiques.
La chaleur, par la dilatation des vaisseaux qu’elle provoque, va favoriser la pénétration dans votre organisme des oligo-éléments dont l’eau de mer est si riche.
Les stimulations sensorielles – le SNOEZELEN – technique originaire des Pays Bas, apportent une réponse aux besoins de stimulations sensorielles de chaque individu.
La peau a une fonction de relation importante entre le corps et l’environnement.
Le toucher est le premier sens à s’éveiller.
A l’accouchement le nouveau-né est violemment projeté dans un milieu hostile et froid.
Le premier réflexe est de mettre rapidement ce petit être fragile en contact direct avec le corps de la mère.
Le toucher est donc bien le premier sens à s’éveiller, permettant d’installer cette relation rassurante qui s’imprimera dans la mémoire.
De même chez les animaux, la mère lèche son petit pour le débarrasser de mucosités gênantes et pour installer cette relation avec participation forte de l’odorat.
La technique Snoezelen, par une combinaison de stimulations tactiles, auditives, visuelles permet de faire ressurgir une force permettant de dominer un environnement devenu soudain particulièrement hostile.
Le vécu Snoezelen du patient le conduit à la perception d’une certaine liberté, avec le goût de choisir, avec une gestion d’action à son rythme l’emmenant directement vers un sentiment de réussite.
Cette technique se pratique dans un environnement adapté où, couleurs, sons, atmosphère apaisante, sont particulièrement étudiés.
Mais cela peut aussi se passer au domicile dans la pièce que le patient aime et qui sera transformée par la présence d’objets porteurs de souvenirs heureux.
Cette technique est proche de la méditation.